Education, formation, emploi, masters, grandes écoles et recherche. Observatoire Boivigny.

Observatoire Boivigny, informations et analyses sur l'enseignement supérieur


        

SIGEM 2011 : La sélectivité des écoles de commerce




Les prépas bientôt minoritaires dans les effectifs de toutes les écoles

ESCP, à Paris
ESCP, à Paris
Les niveaux de sélectivité pour les étudiants issus des classes préparatoires sont observés à la loupe par les étudiants, les journalistes qui établissent des classements, ainsi que par le corps enseignant des classes préparatoires. Pourtant, cette voie d’accès a beaucoup perdu en importance et représentativité au cours des dix dernières années. La priorité des plus grandes écoles est désormais de renforcer leur recrutement au niveau master (Bac +3), notamment d’étudiants internationaux. Dans le cadre de la compétition internationale, le fait d’être plus ou moins sélectif avec les étudiants de prépas reste un enjeu d’importance, mais il n’est plus le seul critère prioritaire.

Dans un grand nombre d’établissements, les candidats admis par la voie des admissions parallèles, ainsi que les candidats internationaux, ont donc pris une place considérable dans les effectifs des cursus dits « grande école » (2). A l’ESCP Europe par exemple, on dénombre désormais, pour chaque promotion, environ 320 étudiants passés par une université française ou étrangère pour 350 étudiants venant de prépa. Du côté de l’Essec, le nombre d'admis sur titre de l’université française est passé de 80 à 140 depuis 2000, tandis que le nombre d'étudiants internationaux a progressé d'une trentaine à une centaine, pour un chiffre resté stable de 365 intégrés après le concours réservé aux prépas. On observe des tendance similaires à HEC, EM Lyon et dans la plupart des écoles classées par le Financial Times

27/07/2011
Christophe Angeli
Notez

Lu 19365 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par Clement Laurent le 28/07/2011 10:23

On veut le tableau des désistements croisés 2011 !!

2.Posté par Thieri32 le 29/07/2011 09:44

Les deux gadins de la session :

Rouen Business School C’est l’étonnement qui domine : RBS, titulaire de la triple couronne Equis, AACSB, AMBA, depuis le printemps dernier, ne remplit pas les 340 places ouvertes. 30 élèves « manquent à l’appel ». Difficile d’y trouver une explication tranchée (...) Lire la suite sur www.studyramagrandesecoles.com (note du modérateur du site)

ESCEM La business school met un point final au douloureux « épisode Equis » qui avait laissé exsangue la promotion ayant fait sa rentrée en 2010 (...) Lire la suite sur www.studyramagrandesecoles.com (note du modérateur du site)

3.Posté par nicolas le 29/07/2011 09:58

thieri32 aurait pu préciser que son commentaire est intégralement repris de l'analyse de la rédactrice d'espace prepas en ligne sur www.studyramagrandesecoles.com

4.Posté par Ptiseb le 29/07/2011 10:14

Euromed vient d'être accréditée AACSB. Si cela avait été annoncée début juillet, la donne aurait peut être été différente :-(

5.Posté par Maris le 03/08/2011 13:00

Quand vous évoquez le fait que certaines écoles (ISC,INSEEC) admettent la moitié des candidats qui ont présentés le concours; il serait bien de préciser que ce sont des écoles qui ont un taux de désistement inférieur aux écoles du même niveau et qui n'ont pas comme d'autres une inscription commune entre plusieurs écoles.

De plus, plusieurs écoles ont un taux d'admission beaucoup plus bas car les prépas ne les intègrent pas....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires sont modérés a posteriori. Nous acceptons volontiers la critique de nos articles, les précisions et corrections apportées par les lecteurs ou l'ouverture de débats contradictoires en lien avec le sujet abordé. À l'inverse, nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire que nous considérons comme diffamatoire ou hors-sujet.

Sur le même sujet
< >

Journalisme / Communication | Enseignement | Ecoles de commerce | Classements | Ecoles d'ingénieurs | International | Sciences-Po | Vie universitaire








Chercher sur le site