Education, formation, emploi, masters, grandes écoles et recherche. Observatoire Boivigny.

Observatoire Boivigny, informations et analyses sur l'enseignement supérieur


        

Prépas privées : le business du supérieur


Préparation aux concours, classes préparatoires, soutien scolaire: les cours privés sont légions dans l’enseignement supérieur. Les prépas privées sont présentes dans la plupart des domaines d’études à forte sélectivité : la médecine, le droit, les arts plastiques ou encore les concours administratifs. L’offre privée concurrence parfois l’offre publique, comme dans le cas des classes préparatoires aux grandes écoles. Mais le privé vient, en réalité, palier les carences du public en matière de préparation aux concours dans tous les domaines. Cette donne fausse l’égalité des chances. Il va de soi qu’il est plus aisé de s’entraîner avec un professeur qui connaît les épreuves, des exercices types corrigés en cours et des oraux blancs menés par des professionnels. Du coup, les prépas privées constituent, la plupart du temps, un indéniable plus pour ceux qui peuvent se les (faire) payer.



Les généralistes

Prépas privées : le business du supérieur
Les prépas généralistes présentent une palette mêlant les concours des IEP et des écoles de journalisme, ceux des écoles de commerces, des écoles d’ingénieurs et les concours administratifs. Elles proposent deux grands types d’offres : des préparations annuelles ou des stages intensifs sur les périodes des vacances scolaires. Les prix sont variables d’une préparation à l’autre. Les tarifs pratiqués n’offrent pas forcément une indication sur la qualité. Les coûts de mise en place, souvent élevés (locaux, professeurs, …), étant répercutés sur le client avant que des résultats ne soient connus.

Parmi les prépa généralistes, IPESUP, basée à Paris, est sans doute la plus célèbre. Elle couvre autant les domaines scientifiques, économiques, administratifs, que le droit, l’expertise comptable ou le journalisme et s’intéresse aussi bien aux admissions à bac+0, qu’aux classes préparatoires ou aux admissions parallèles. IPESUP a notamment assis sa réputation grâce aux résultats de ses prépas économiques et commerciales (8000 euros l’année), avec des taux d’admission dans les grandes écoles de commerce allant de 80% à 90% selon la filière (S ou ES). Au rayon nouveauté : une préparation à l’admission en mastère (écoles de commerce, mastères scientifiques, IAE, IEP) qui porte sur le dossier, les tests et l’entretien (790 euros).

Autre prépa multicarte, Sud Concours, basée à Toulouse. On y trouve de tout : de la médecine aux langues, en passant par les concours administratifs et le soutien en droit ou en économie à la fac. Ses tarifs sont moins élevés que ceux d’IPESUP : à titre d’exemple la préparation annuelle aux IEP (24 heures hebdomadaires, 15 étudiants) coûte 4900 euros contre 7200 euros pour celle d’IPESUP (pour 27h par semaine).

Il existe de nombreuses autres préparations privées généralistes, mais rares sont celles présentant une offre aussi variée. Notons que la plupart des universités catholiques proposent des préparations de ce type (préparation au CELSA et aux IEP à Lille et Paris par exemple).

Métiers de la santé

Dans l’univers des prépas, celles consacrées aux métiers de la santé occupent une place importante. Entre la médecine, la pharmacie, les métiers paramédicaux (kiné, infirmier, …) et les travailleurs sociaux (éducateur spécialisé, assistant service social, …), le secteur est large.
Entre autres acteurs, le cours Galien, qui est présent dans une vingtaine de villes en France, se targue d’être « le premier établissement national par ses résultats ». En 2008, pour la première année de médecine, 1460 étudiants sur 4700 inscrits ont réussi le concours. Il existe de nombreux autres établissements, à Paris (Ex.CO.SUP, Médisup) ou en Province (Sygma prépa à Marseille, Efesup à Tours, …). L’offre de cours est peu ou prou la même partout, tout comme les tarifs. Comptez autour de 2500 euros pour la première année de médecine.

En médecine justement, la préparation de l’internat donne également lieu à une offre de cours privée, mise en place par des établissements différents. Il s’agit notamment de la conférence Hermès (Amiens, Bordeaux, Limoges, Reims, Strasbourg) et de la conférence Hippocrate (Paris, Lyon, Marseille, Lille). Il s’agit alors de cours en amphi avec des exercices types corrigés dans la foulée.

A l’université

Prépas privées : le business du supérieur
En dehors de la médecine et de la pharmacie, le droit et l’économie sont les deux autres matières enseignées à l’université pour lesquelles il existe des cours privés. Les prépas généralistes proposent souvent des soutiens dans ces deux domaines. Pour le droit, il y a des instituts spécifiques qui proposent, outre le soutien aux étudiants en début de cursus, des préparations à l’entrée aux Centres régionaux de formation à la profession d’avocat (CRFPA) ou aux concours administratifs, notamment celui de l’Ecole nationale de la magistrature.

L’Institut supérieur de préparation (ISP), basé à Paris, propose par exemple des préparations à l’ENM, aux CRFPA, aux concours de police, de greffiers ou de l’administration pénitentiaire. Jurisformatio, à Bordeaux, prépare, lui, uniquement à l’ENM et aux CRFPA. A Rennes, l’Institut du Droit, propose des cours de soutien universitaire et une préparation aux CRFPA. Il faut compter entre 2500 et 4000 euros pour une préparation à l’ENM ou aux CRFPA.

Toujours à l’université, Adonis (présent dans quatre villes du sud de la France et à Lille) et Forprof proposent des préparation aux concours de professeur des écoles. Ces cursus sont toutefois susceptibles d’évoluer avec la mastérisation des IUFM.

Entrer en école d’art

Il existe plusieurs types de préparation pour les écoles d’art. Une année de remise à niveau est obligatoire pour les bacheliers généralistes qui souhaitent intégrer un BTS d’art appliqué. Des préparations existent dans les lycées publics et privés. Pour intégrer les écoles d’art (ENSCI, Arts déco, Beaux-Arts de Paris par exemple), une préparation n’est pas obligatoire, mais le niveau de sélection incite fortement à en effectuer une.

L’Atelier de Sèvres et l’Atelier Albers, situés à Paris, ou encore l’Ecole de communication visuelle (Paris, Bordeaux, Nantes, Aix-en-Provence) proposent des préparations annuelles. Les admissions se font à partir de Bac+0 sur dossier et entretien individuel. Il faut compter entre 5000 et 7000 euros pour une année.

Pour les étudiants désireux d’intégrer l’école du Louvres, l’Institut catholique de Paris (ICP) propose depuis cette année une préparation sur 13 semaines aux tests d’entrée (3h hebdomadaire/500 euros).

Préparation… aux études supérieures

Et pour ceux qui ne se sentiraient pas prêts à faire le grand saut du lycée aux études supérieures sans transition, l’ICP, toujours lui, a pensé à vous. Il propose aux bacheliers une année de préparation aux études supérieures. Ce cursus se répartit sur deux semestres, un premier semestre de renforcement pluridisciplinaire (culture générale, langues, méthodologie) et un second semestre dans une université partenaire à l’étranger. Le tout pour la modique somme de 8000 euros (2250 euros pour le premier semestre et 5500 à 6000 euros pour le second, hébergement inclus). A l’issue de cette année, s’il vous reste de l’argent, vous serez d’attaque pour investir dans une préparation à un concours de l’enseignement supérieur de votre choix…

18/10/2009
David Allais
Notez

Lu 18799 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par Keller le 19/10/2009 14:31

L'enm a mis en place 3 classes préparatoires gratuites au 1er concours de l'ENM accueillant chacun 15 élèves de novembre à septembre, à Bordeaux, Paris et Douai.


2.Posté par Chevallier le 06/11/2009 19:46

Pour tous les étudiants qui ne pourraient pas se payer les 2500€ de prépa privée et qui voudrait augmenter leurs chances de réussir au concours SANTE (médecine, pharmacie, dentaire, kiné, SF); je leur conseille vivement de se rendre sur le site de Surf.Editions

pour seulement 150 € :
il propose l'accès à plus de 1000 pages de cours et exercices en ligne durant 8 mois

Travail sur la mémoire - méthodologie - découverte monde de la santé grâce à la
Classe Lycéens (de février à juin)

Anticipation des épreuves du concours L1S grâce au Campus d'été (juillet aout sep)
et tout ca via Internet en complète autonomie

DE PLUS : les 1er inscrits se voit offrir le Pack L1Santé

Allez voir, et bon courage pour le concours...

3.Posté par Chevallier le 26/02/2012 18:59

Concours PAES
du nouveau du côté de chez Surf Editions
on peut dorenavant tester le Pack L1 santé en toute liberté et gratuitement

c'est le FreePass

à essayer au plus vite, aucun engagement...

4.Posté par Deltour le 30/07/2012 13:50

Préparation concours PACES.

Pour se procurer les cours de PACES (Première année commune des études de santé). Utile pour se préparer à l'avance et mettre toute les chances de son côté pour réussir le concours de médecine.

Les cours sont conformes au nouveau programme : de l'UE 1 à l'UE 7 pour le même prix ce qui revient bien moins cher qu'une prépa privée classique !

A tester absolume http:www.paes-concours.com pour plus de renseignement.
Possibilité d'essai gratuit !


5.Posté par Deltour le 30/07/2012 14:12

Essai gratuit ! Profitez des frais de port offert. Préparez-vous dans les meilleurs conditions possibles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires sont modérés a posteriori. Nous acceptons volontiers la critique de nos articles, les précisions et corrections apportées par les lecteurs ou l'ouverture de débats contradictoires en lien avec le sujet abordé. À l'inverse, nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire que nous considérons comme diffamatoire ou hors-sujet.

Journalisme / Communication | Enseignement | Ecoles de commerce | Classements | Ecoles d'ingénieurs | International | Sciences-Po | Vie universitaire








Chercher sur le site