Education, formation, emploi, masters, grandes écoles et recherche. Observatoire Boivigny.

Observatoire Boivigny, informations et analyses sur l'enseignement supérieur


        

Hausse des droits à Dauphine : l’Unsa estime que Pécresse tient un double langage


Le syndicat Sup'Recherche Unsa accuse la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse de parler un "double langage" à propos de la hausse prévue des droits de scolarité de certains masters à Dauphine



Hausse des droits à Dauphine : l’Unsa estime que Pécresse tient un double langage
Voici le communiqué du syndicat Unsa :

"Suite à l’annonce de l’augmentation exorbitante des droits d’inscriptions pour un ensemble de diplômes universitaires par Paris-Dauphine, la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche annonce qu’elle va saisir le Conseil d’Etat quant à la légalité d’une telle décision. Mais Mme Pécresse sait pertinemment que cette augmentation est parfaitement légale… puisque c’est elle qui, en juillet 2009, a offert à cet établissement la possibilité de mettre en place un tel système, via la modification en catimini du décret de 1999 relatif à la liste des diplômes conférant le grade de Master !

Il y a aujourd’hui en France Master et Master : Master, le diplôme national (soumis à un cahier des charges précis, notamment en matière de droits d’inscription), et Master, le grade, automatiquement conféré aux détenteurs d’un diplôme national de Master mais aussi à tous ceux qui ont obtenu, comme le stipule le décret de 1999, un diplôme d'ingénieur délivré par un établissement habilité ou un diplôme d'IEP. Pour les autres diplômes de niveau Bac+5, la possibilité de délivrance du grade de Master est soumise à l’avis consultatif du CNESER, au cas par cas ; sont en particulier concernés par ce dispositif les diplômes d’universités, diplômes locaux pour lesquels il n’y a pas de cahier des charges et peu de contraintes.

Or, la modification offerte à Paris-Dauphine par la Ministre donne à celle-ci la possibilité de conférer le grade de Master à tous les diplômes « figurant sur une liste arrêtée par le ministre chargé de l'enseignement supérieur ». On ne saurait être plus clair : le grade de Master sans les contraintes du diplôme de Master, M. Batsch (président de Dauphine) en rêvait, Mme Pécresse lui en a fait présent !

Il devenait dès lors évident que Paris-Dauphine, qui cherchait à augmenter ses droits d’inscription depuis des années, utiliserait cet artifice pour transformer ses Masters les plus attractifs en Diplômes d’Université (non soumis, eux, à la réglementation nationale en matière de droits d’inscription). M. Batsch ne s’en cachait pas, quand il déclarait l’été dernier « qu’en 2009, aucun droit d'inscription ne changera. Quant à 2010, nous en rediscuterons, cela pourra évidemment évoluer ». On peut même légitimement se demander si le décret de l’été 2009 n’a pas été pensé uniquement pour permettre une telle manipulation…

Nul doute que Paris-Dauphine saura expliquer aux futurs étudiants de tels diplômes, qu’ils bénéficieront de tous les avantages des Masters (dont la poursuite de thèse, en France ou dans un autre pays européen), puisqu’ils en auront automatiquement le grade ! Après avoir déjà obtenu, en abandonnant le statut d’Université pour celui de Grand Etablissement en 2004, la possibilité de sélectionner ses étudiants à l’entrée, Paris-Dauphine, avec la bénédiction des gouvernements successifs, franchit une nouvelle étape vers un fonctionnement aux antipodes du terme central de la devise de notre République : « Egalité ». Il y a bien loin de la réalité aux beaux discours gouvernementaux quant aux valeurs de la République… Quant à Tartuffe, il vient de se trouver, en la personne de notre Ministre, une nouvelle disciple."

07/02/2010
Notez

Voir aussi : dauphine, master, syndicat, unsa
Lu 4817 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires sont modérés a posteriori. Nous acceptons volontiers la critique de nos articles, les précisions et corrections apportées par les lecteurs ou l'ouverture de débats contradictoires en lien avec le sujet abordé. À l'inverse, nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire que nous considérons comme diffamatoire ou hors-sujet.

Journalisme / Communication | Enseignement | Ecoles de commerce | Classements | Ecoles d'ingénieurs | International | Sciences-Po | Vie universitaire








Chercher sur le site