Education, formation, emploi, masters, grandes écoles et recherche. Observatoire Boivigny.

Observatoire Boivigny, informations et analyses sur l'enseignement supérieur


        

Alice Guilhon : « Skema vise 100 millions de budget en 2015 »


18 mois après son lancement en grande pompe, l’établissement issu de la fusion du Ceram de Sophia-Antipolis et de l’ESC Lille dévoile un ambitieux plan stratégique. Parmi ses principaux objectifs, un doublement du budget global à 100 millions d'euros, un accroissement du nombre d’étudiants, et l’augmentation des rémunérations de ses jeunes diplômés de 35 000 euros à 40 000 euros. Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA Business School, a répondu aux questions de l’Observatoire Boivigny.



Quel bilan tirez-vous des 18 premiers mois d’existence de Skema ?

Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA
Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA
Nous sommes très satisfaits de la manière dont la fusion a avancé depuis son annonce le 30 juin 2009. Adhésion de la très grande majorité des collaborateurs, augmentation de 20% du nombre des candidats au concours, plein soutien de nos diplômés : l’engagement des diverses parties prenante démontre l’intérêt porté à ce projet. Ajoutons à cela un résultat financier positif de 874 000 euros sur un budget de 55 millions et une capacité d’autofinancement portée à 3 millions d'euros, et l’on ne peut que constater la réussite de l’opération.

Est-il facile d’imposer une nouvelle marque comme Skema ?

Non, cela reste un exercice difficile, tout d’abord parce que nos institutions d’origine bénéficiaient d’historiques forts faisant référence à un territoire. Nous aurions eu beaucoup moins de mal à communiquer si nous nous étions par exemple appelés ESC Lille-Nice… Choisir au contraire un acronyme (1) était un vrai défi. Aujourd’hui, un important travail reste à faire en direction des entreprises. Si de récents classements ont montré la bonne notoriété de l’établissement, nous avons cependant installé une importante direction des relations entreprises à Paris dont la mission consiste à expliquer à nos 200 plus importants recruteurs français et internationaux ce qu’est Skema et ses grandes spécificités.

16/12/2010
Propos recueillis par Antoine Teillet
Notez

Voir aussi : skema
Lu 11121 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par Jeremy (Diplômé Skema) le 24/01/2011 15:47

Il faudrait peut-être être réaliste : les diplômés de Skema se voient proposer des Jobs allant de 24 à 28k bruts, pas 35k ! La direction, perdue dans sa communication, semble parfois perdre pied avec la réalité du terrain. Même pour des élèves issus de l'apprentissage, le marché du travail est plus que tendu !

2.Posté par Julien (diplômé SKEMA 2010) le 24/01/2011 18:24

Je ne sais pas d'où sortent les chiffres cités dans le commentaire de Jérémy ci-dessus car je suis un nouveau diplômé de SKEMA et je suis à 36 k€... et je suis dans la moyenne de mes collègues. D'ailleurs, d'après les enqu^tes réalisées sur les anciens, les niveaux de salaires sont aussi excellents. Le classement du Financial TImes, qui est quand même un classement sérieux, donne 46 k$ (soit entre 34 et 35 k€). Il me semble aussi que l'enquête de la conférence des grandes écoles avait annoncé quelque chose comme 35 k€.

3.Posté par Steph (diplômée 2010) le 11/05/2011 16:55

Cela doit beaucoup dépendre aussi des régions, cependant, avec la crise, on remarque que les salaires à l'embauche sont tout de même très bas en en-dessous de 30K€. Même une amie qui a été embauchée après son apprentissage a été embauchée à moins de 25K€.
J'ai eu un poste sur la Côte d'Azur, mes prétentions étaient de 28K€ à 30K€ et ils m'ont proposé 23K€. Pour une offre d'emploi publiée ils ont tellement de candidatures qu'ils trouveront toujours quelqu'un prêt à accepter... Le problème c'est que ce sont eux qui sont en position de force alors ils peuvent tout se permettre ! Bon courage !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires sont modérés a posteriori. Nous acceptons volontiers la critique de nos articles, les précisions et corrections apportées par les lecteurs ou l'ouverture de débats contradictoires en lien avec le sujet abordé. À l'inverse, nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire que nous considérons comme diffamatoire ou hors-sujet.

Sur le même sujet
< >

Journalisme / Communication | Enseignement | Ecoles de commerce | Classements | Ecoles d'ingénieurs | International | Sciences-Po | Vie universitaire








Chercher sur le site